Présentation de l'entreprise

La SAS CEIRA TELECOM, au capital social de 80 K€ a été créée en juin 2012 à Vitrolles (Bouches-du-Rhône). La structure a réalisé un chiffre d’affaires de 1 063 K€ sur l’exercice 2021 clôturé en juin.

L’entreprise est spécialisée dans la continuité des communications radioélectriques dans les ERP (Établissements Recevant du Public).
Ces installations sont essentiellement sécuritaires (par exemple, elles permettent aux pompiers de communiquer avec les différents niveaux d'un parking en sous-sol).
CEIRA TELECOM s'occupe donc de vendre et d'installer le matériel sur les différents sites. Elle génère également une activité récurrente sur la partie maintenance : en effet, selon la réglementation en vigueur, la maintenance doit être réalisée par l'installateur du matériel.
L'entreprise intervient sur toute la France et pour tous les types d’ERP (parkings, hôpitaux, centres commerciaux, gares ferroviaires …).

L’entreprise embauche un salarié et fait appel à des consultants externes et intérimaires. L’ensemble du personnel « support » (RH et comptabilité entre autres) a été déplacé sur la holding.

A noter que la société s'est déjà financée auprès des prêteurs Credit.fr en septembre 2019, aucun incident de paiement recensé.

Présentation du projet

CEIRA TELECOM sollicite les prêteurs Credit.fr à hauteur de 250 K€ afin de financer une campagne R&D suite à un changement de cadre règlementaire (portage des réseaux 3G vers 4G). Le besoin est global et immédiat et comprend la reprise de l’encours Credit.fr précédent.


L'avis de credit.fr

Ce projet a fait l'objet d'une étude spécifique liée à la situation sanitaire actuelle, en particulier sur les mesures gouvernementales dont l'entreprise a pu bénéficier, et sur l'évolution de son activité pendant les confinements.

Le chiffre d’affaires dégagé par la société sur l’exercice 2021 s’élève à 1 063 K€, soit une nette progression de 89,3% par rapport à 2020 où celui-ci s’élevait à 561,5 K€. Cette progression s’explique avec une diversification sur les radios privées.
La rentabilité de l’entreprise augmente également de 5,6 points, passant de 19,3 K€ (3,4% du CA) en 2020 à 95,4 K€ (9% du CA) en 2021.
A noter que 65% du CA 2021 a été réalisé sur la partie « contrat de maintenance », la loi obligeant en les gestionnaires à souscrire un contrat de maintenance avec l'installateur (ou une autre société habilitée par la préfecture) préfecture ce qui réduit grandement la concurrence. Il s’agit donc là d’un mix entre la tacite reconduction et obligation légale.
Par ailleurs, la société indique avoir réalisé 60% du CA de 2021 sur les deux mois et demi du début de l’exercice 2022.

Avec la versement d'un dividende exceptionnel de 75 K€, la capitalisation de la société passe à 33,3%. Ce versement ne ne sera pas reconduit pour les exercices suivant et a servi au lancement de l’activité d'une nouvelle activité sur le groupe.
Les dettes bancaires de 235,6 K€ comprennent cependant 145 K€ de PGE. L’amortissement de ce PGE est prévu sur 5 ans à partir de septembre 2022
Il ne reste également qu’un petit reliquat de 0.2 K€ au niveau des comptes courants d’associés enregistrés au passif de la société.

Notons toutefois la présence d’un compte courant d’associé enregistré à actif de 344,5 K€ entièrement à destination de la holding AELYN. Il s’agit d’un flux intra-groupe, avec un plan de remboursement prévu sur 5 ans.

Le fonds de roulement de la société s’élève à 91,8 K€ au 30/06/2021, pour un BFR de 23,9 K€.
La trésorerie de l’entreprise est de 26 K€ à fin août 2021.

MAJ : 25/10/2021

Synthèse Financière

Se connecter ou ouvrir un compte prêteur pour pouvoir accéder aux informations financières de ce projet.