Présentation de l'entreprise

La SAS CRAZYSMOKE, au capital de 5 K€ et créée en avril 2013, est située à Paris.
La société exploite un vapostore en plein cœur de Paris, dans le 5ème arrondissement.
M. BAUDRY est le président de JH HOLDING, qui vient d'acquérir 100 % des parts de CRAZYSMOKE, qui emploie 3 personnes (l'équipe existante reste en place après la reprise et le vendeur était non opérationnel dans CRAZYSMOKE).

Présentation du projet

CRAZYSMOKE sollicite les prêteurs Credit.fr à hauteur de 60 K€ afin de financer le BFR de la société nouvellement acquise.
Le besoin est global et immédiat.


L'avis de credit.fr

Ce projet a fait l'objet d'une étude spécifique liée à la situation sanitaire actuelle, en particulier sur les mesures gouvernementales dont l'entreprise a pu bénéficier, et sur l'évolution de son activité pendant les confinements.

Suite à l’impact des confinements, le chiffre d’affaires de la société a diminué de 19,3 % et atteint 583,6 K€.
Le niveau de rentabilité est moins impacté et s’élève à 13,2 % (-2,6 points) soit un EBITDA de 77 k€. Cela s’explique par une diminution des achats de marchandises et par l'utilisation d’une partie du stock. A noter la présence de management fees pour 156 k€ qui impactent l'EBITDA.
Le RN ressort à 48,4 K€ contre 392,4 K€ en N-1. Cela s’explique par un produit exceptionnel pour 370 K€ dont 300 K€ de cessions d’actifs en N-1 (vente d'une société appartenant aux cédants de CRAZYSMOKE).

Le niveau des fonds propres a diminué et s'élève à 131,8 K€. Il représente, tout de même, 44,2 % du total bilan. Ce recul s’explique par la sortie de 177,6 K€ de report à nouveau (préparation de la vente par le cédant).
Ce ratio est conforté par l’absence d’endettement.

Le recul des capitaux propres entraîne le FDR à la baisse. Le BFR diminue également (baisse des comptes courants d'associés à l'actifs et hausse des dettes) mais dans une moindre mesure. D’où une trésorerie de 106,2 K€.

Le prévisionnel prévoit un chiffre d'affaires à mars 2022 (1ère clôture post-reprise) de 737,2 K€ soit une progression de 2 % par rapport à l’exercice clos à mars 2020. Ce niveau de progression est également attendu sur les 2 exercices suivants.
L’EBITDA est estimé à 265,7 K€. Il correspond à l’EBITDA à mars 2020 retraités des management fees (156 K€), qui disparaîtront à l'avenir. Par la suite, il sera de l’ordre de 255 K€.
Le résultat net devrait être de 168,3 K€ puis se stabilisera autour de 160 K€.

Le repreneur nous a fourni un document reprenant les chiffres d’affaires mensuels réalisés de janvier à juillet 2021. Au total, cela représente un CA de 382,8 K€.
La trésorerie s'élève à 38,2 K€.

MAJ : 16/09/2021

Synthèse Financière

Se connecter ou ouvrir un compte prêteur pour pouvoir accéder aux informations financières de ce projet.