Présentation de l'entreprise

La SAS VALENTINE PRODUCTION, au capital de 100 K€ et créée en mars 2017 est située à Nantes (44).
La société est la tête de groupe de SKORPIOS. Ce dernier exploite huit agences immobilières (via 5 entités), dans l’ouest de le France, à Paris, ainsi qu’un réseau de mandataires.
SAS VALENTINE PRODUCTION souhaite acquérir une société, créée en 2000, qui exploite 2 agences sur les Sables d'Olonne.

M. FRIZON GUIGUET est président du groupe SKORPIOS, qui emploie 2 salariés classiques, 8 VRP, 11 agents commerciaux et 3 apprentis (du fait d'un accord avec une école d’immobilier).

Dans les mois à venir, les sociétés du groupe vont fusionner pour ne faire plus qu'une seule entité.

Le groupe a déjà emprunté sur Credit.fr via la société CENTRE IMMO. Le financement a été réalisé en juin 2021 pour un montant de 250 K€.

Présentation du projet

La société VALENTINE PRODUCTION sollicite les prêteurs Credit.fr à hauteur de 250 K€ afin de financer le rachat d'une société cible (ASVI).
Le prix de rachat s'élève à 432 K€ au global, sachant que le solde sera autofinancé.
Le besoin est partiel et immédiat.


L'avis de credit.fr

Ce projet a fait l'objet d'une étude spécifique liée à la situation sanitaire actuelle, en particulier sur les mesures gouvernementales dont l'entreprise a pu bénéficier, et sur l'évolution de son activité pendant les confinements.

VALENTINE PRODUCTION
L’exercice 2020 est le 1er sur lequel la holding du groupe réalise un chiffre d’affaires. Il est de 344,9 K€ et correspond à des honoraires. Il repose sur le travail des mandataires du groupe qui sont tous portés par VALENTINE PRODUCTION.
L’apparition de ce chiffre d’affaires permet à la société d’avoir un EBITDA positif à 150,8 K€ et 43,7 % du chiffre d’affaires.
A noter : la présence de locations immobilières pour les 2 agences et l'absence de salaire du dirigeant, qui se rémunère sur sa société, actionnaire du groupe.

Le résultat net passe de -31,4 K€ en 2019 à 138,8 K€ en 2020 et 40,2 % du chiffre d’affaires.

Au niveau du bilan, les fonds propres deviennent positifs à 73,9 K€ et représentent 8,3 % du total.
A cela s’ajoute un endettement obligataire conséquent de 450 K€ avec une échéance en novembre 2025.
La trésorerie ressort en hausse à 119,9 K€.

* * *

CENTRE IMMO
Sur 2020, le chiffre d’affaires augmente à 475,5 K€ (+2,5 %) malgré l’impact Covid.
L’EBITDA progresse également à 112,1 K€, soit 23,6 % du chiffre d’affaires (+14,4 points), essentiellement grâce au recul de la masse salariale. Ce gain provient de la disparition du salaire du dirigeant de la société suite à la reprise : il a cédé sa société mais a souhaité garder un poste de mandataire, il n’est donc désormais plus payé qu’à la commission.
Le résultat net de la société passe de 18,1 K€ à 69 K€ soit 14,5 % du chiffre d’affaires (+10,6 points).

En l’absence de dividendes, les fonds propres se renforcent à 336 K€. Ils représentent désormais 64,6% du total bilan.
Quant à l’endettement, il s’élève à 115 K€ et correspond à un PGE obtenu sur l’exercice 2020. Ce dernier est bien maîtrisé puisqu’il ne représente qu’une année d’EBITDA.
La progression des fonds propres ainsi que le PGE ont permis d’améliorer fortement le FDR. A contrario, la croissance de l’actif circulant a eu le même effet sur le BFR.
La trésorerie en profite pour ressortir en hausse à 71 K€.

* * *

COMPTE DE RESULTAT GROUPE
Sur 2020, le chiffre d'affaires s'élève à 1 566,5 K€.
Le groupe a réalisé un EBITDA de 406,7 K€, soit 26 % du chiffre d'affaires, ainsi qu'un résultat net de 337,8 K€.

Sur la situation à juin 2021, le chiffre d'affaires est de 1 021,1 K€.
L'EBITDA progresse en volume à 29,6 % du chiffre d'affaires (+3,6 points) et est de 302,4 K€.
Le résultat net, quant à lui, est de 303,3 K€

* * *

ASVI (cible)
La cible a des comptes à fin septembre 2020 présentant un chiffre d’affaires en hausse de 12,1 % à 1 075,8 K€.
L’ensemble des charges progressant plus rapidement (principalement dues aux commissions et aux publicités), la rentabilité n’a pas pu profiter de ce gain d’activité. L’EBITDA est de 43,9 K€ soit 4,1 % du chiffre d’affaires (-4,3 points).
Le résultat net s’élève à 38,8 K€ et 3,6 % du chiffre d’affaires. Sur l’exercice précédent, à la suite d’un résultat exceptionnel de -111,2 K€ (principalement des charges sur des actifs cédés), le résultat net était ressorti négatif à -20,3 K€.

Les fonds propres représentent 31,5 % du total bilan à 188,8 K€.
La société supporte un endettement de 204,1 K€, ce qui équivaut à 108,1 % des fonds propres. A ce jour, le capital restant dû s’élève à 174,4 K€.

Le bilan est composé à 21,8 % d’actifs immobilisés, notamment le fond de commerce et des actifs corporels.
Le FDR profite de l’emprunt BPI obtenu et du résultat positif pour croître fortement. De son côté, le BFR est stable, d’où une trésorerie de 284,3 K€.

Sur l'atterrissage d'ASVI à septembre 2021, le chiffre d’affaires serait en augmentation de 10,35 % à 1 225 K€. Le résultat d’exploitation devrait être compris entre 150 et 200 K €, pour un résultat net autour de 100 K€.

Enfin, notons que les économies à réaliser sur la société post reprise sont importantes, et renforceront la rentabilité (disparition du salaire du gérant actuel, baisse des loyers, etc...).

MAJ : 29/11/2021

Synthèse Financière

Se connecter ou ouvrir un compte prêteur pour pouvoir accéder aux informations financières de ce projet.

Documents associés